Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2013 4 29 /08 /août /2013 11:41

Un projet digne de Sarkozy, Fillon ou Balladur

 

 

jean marc ayrault réforme retraite cotisations  

 

 

Le rapport Moreau prétendait "dévoiler" des pistes : allongement de la durée de cotisation, hausse des cotisations, désindexation des pensions, modification du calcul des retraites dans le secteur public (idée démagogique et injuste à l'encontre des fonctionnaires), taxer les retraités via la CSG... L'essentiel des efforts étant supporté par les salariés. 

 

Après plusieurs mois de suspense (sic), Jean-Marc Ayrault annonçait les mesures suivantes : hausse de la durée de cotisation portée à 43 ans (pour les générations nées après 1973), hausse du montant des cotisations salariales, dans un contexte où les salaires sont gelés.

 

A l'inverse pour le patronat, les hausse de cotisations seront compensées par des baisses de cotisation famille. Comment seront financées les allocations familiales ? Le gouvernement se plait à présenter cette réforme comme "soft" avec la complicité du MEDEF et de l'UMP répétant qu'ils ne sont pas rassasiés... Les mesures annoncées sur la pénibilité ou encore le travail à temps partiel.. ne sont que marginales.

 

 

MEDEF Gattaz

 

 

En outre, lors de la liquidation des droits à la retraite la moitié des salariés est hors emploi ; la durée moyenne cotisée s'élève à 31ans et celle validée à 37,75 selon le COR (chiffres 2012). Les salariés ne travailleront pas plus longtemps mais verront leurs pensions amputées.

 

Cette réforme est en réalité dure pour les salariés et digne d'un gouvernement de droite. Elle entérine la réforme des retraites de 2010 puisqu'il n'est plus question de rétablir la retraite à 60 ans et l'aggrave. Elle met en péril le financement des allocations familiales en faisant courir le risque d'un transfert de ce dernier vers la TVA ou la CSG.

 

François Hollande n'a fait que se soumettre à Baroso en appliquant les recommandations (entendre le chantage de la commission européenne contre des sanctions contre les pays en déficits...)

 

L'imposture de la hausse de l'espérance de vie

 

 

L'argument matraqué par la pensée dominante est celui d'une hausse de l'espérance de vie alors que c'est au contraire l'abaissement de l'âge légal de la retraite à 60 ans qui a notamment permis une hausse de l'espérance de vie. Par ailleurs et désormais, l'espérance de vie en bonne santé diminue (63,1 ans). Faut-il y voir la conséquence des précédentes réformes Balladur, Fillon, Sarkozy allongeant la durée de cotisation et repoussant l'âge légal ? La dégradation des conditions de travail? La précarisation et paupérisation du monde du travail ?

 

 

retraite allongement durée cotisation

 

 

Aussi, dans le passé lorsque l'espérance de vie progressait, la part de la richesse nationale produite affectée à la retraite suivait aussi cette évolution (5% du PIB en 1960 - 10% en 1990). Mais depuis, les gouvernements semblent s'interdire d'augmenter cette part... Le taux de cotisations patronales vieillesse n'a pas bougé depuis 1980 et si l'actuel gouvernement s'apprête l'augmenter il reversera immédiatement le volume prélevé sous forme de baisse de cotisations famille (quelques données sur les retraites).

 

Quant au ratio entre actifs et retraités il est certes passé de 2,7 en 1980 à 1,5 aujourd'hui mais dans le même temps les progrès de la productivité (et l'intensification des rythmes de travail) font que deux actifs produisent aujourd'hui autant que 3 en 1983. Le déséquilibre est donc compensé. 

 

Le gouvernement est schizophrène au point de contredire ses prévisions de croissance au vu des projections qu'il retient pour le financement des retraites (le niveau de chômage reste inchangé jusqu'à 2020...). Or ce sont justement le chômage ou encore le gel des salaires pour cause d'austérité salariale qui pèsent aussi sur les comptes sociaux en limitant les recettes.

 

 

salaires valeur ajoutée

 

 

Le vrai clé du problème ne réside donc pas tant au niveau de l'espérance de vie (compensée par la hausse de productivité) que dans le partage des richesses entre revenus du capital et du travail. Or depuis les années 80, les revenus du travail ont perdu 10 points de richesse (PIB) au profit du capital.

 

Des alternatives existent

 

 

Le débat public sur les retraites est systématiquement étouffé par la pensée unique martelant qu'il n'y aurait pas d'autres solutions que de faire cotiser plus longtemps au nom d'un diagnostic biaisé comme vu précédemment.


Les alternatives existent : par exemple faire contribuer tous les revenus (et notamment la finance), relancer l'emploi et augmenter les salaires, augmenter (et moduler) les cotisations patronales (voir les propositions de la CGT). (Voir aussi propositions de Force Ouvrière). 
Ces propositions ont malheureusement été systématiquement balayées par ce gouvernement qui préfère courtiser le patronat et la finance que de défendre les intérêts du peuple et des salariés. 

 

 

2013-07-12retriates-collectif-appel.jpg 

 

 

Il ne reste que la rue pour nous faire entendre ! Manifestons massivement le 10 septembre ! L'enjeux est double : défendre nos retraites et les allocations familiales (dont le financement est mis en péril par les baisses de cotisations famille offertes au patronat).

 

Revandiquons par exemple l’abrogation des réformes mises  en places par la droite depuis 1993 ; la retraite à 60 ans à taux plein et au minimum au niveau du Smic ; une réelle politique de lutte contre le chômage et d’augmentation des salaires et la fin des exonérations de cotisations sociales.

Partager cet article

Repost 0
Published by Méduse
commenter cet article

commentaires

Le Blog De Méduse

  • : Halte à la casse sociale
  • Halte à la casse sociale
  • : Contre les politiques de rigueur, pour la défense des acquis sociaux et services publics. Les politiques de rigueur conduisent à la mise à sac des nations européennes pour rembourser dans les conditions exigées par les banques les emprunts contractés à des taux d'intérêts démesurés (fruits de la spéculation) Pour une vrai rupture avec le modèle néo-libéral de casse sociale. Démocratie, socialisme et écologie!
  • Contact

Liens

AFFICHE JLM 80X60

 

PG-4c7ff952946ab647323d8bf9100ff6c8

 

siteon0-dc90f.gif

 

blogs6_0carre--1-.png

 

dette audit pétition austérité rigueur pillage privatisation sarkozy citoyen révolution démocratique audit

 

 

 

 

http://labs.ebuzzing.fr